Pistolet des Cent-gardes modèle 1854

Armes
Arme de poing de 1854 fabriquée en France.

En 1851, le capitaine Treuille de Beaulieu,  directeur-adjoint de l'atelier de précision du comité d'artillerie, fut désigné par Napoléon III pour étudier un nouveau système de mise à feu.

Il mit au point une arme d'un genre nouveau alliant une munition de petit calibre d'une puissance remarquable à un système de chargement par la culasse.

La modernité de sa ligne le démarqua des modèles en dotation dans l'armée à cette époque.

Cette arme équipa la garde personnelle de l'empereur Napoléon III, l'escadron des Cent-gardes. 

 

Pistolet des Cent-Gardes modèle 1854 : arme de poing fabriquée en France

Parcours du musée

Découvrez les trois parcours :

ÉVÈNEMENTS ASSOCIÉS

Armes, Design, Cycles, Textile, Arts décoratifs, Patrimoine industriel et commercial stéphanois 01.07.2017
Dans un site exceptionnel, ce grand musée en cœur de ville, vous emmène à la découverte de trois collections d’envergure nationale et internationale : armes, cycles et rubans.
Armes, Cycles, Textile 02.07.2017
Dimanche 2 juillet, en présence des maîtres du jeu de la Taverne des Gobelins Farcis.
Armes, Design, Cycles, Textile, Arts décoratifs, Patrimoine industriel et commercial stéphanois 02.07.2017
Dans un site exceptionnel, ce grand musée en cœur de ville, vous emmène à la découverte de trois collections d’envergure nationale et internationale : armes, cycles et rubans.
Armes, Design, Cycles, Textile, Arts décoratifs, Patrimoine industriel et commercial stéphanois 08.07.2017
Dans un site exceptionnel, ce grand musée en cœur de ville, vous emmène à la découverte de trois collections d’envergure nationale et internationale : armes, cycles et rubans.