Bicyclette « acatène »

Cycles
France, 1894-1898.

Sur cette bicyclette, dite « acatène » (du latin a - catena : sans chaîne), un arbre de transmission remplace la traditionnelle chaîne. Le mouvement du pédalier est transmis au pignon arrière par deux jeux de pignons d'angle, protégés sous des carters en alliage de cuivre. Ce type de transmission, apparu en 1894, a été rendu célèbre par la marque "Acatène", du fabricant de cycles Métropole. Bien que plus solide que la chaîne, la transmission par arbre pour les bicyclettes n'a pas eu le succès espéré. Les principaux freins à son développement résidaient dans la complexité de l'usinage des pignons, et l'impossibilité de rajouter une roue libre ou un changement de vitesses.  Ce système a néanmoins été adopté dès les années 1920 par BMW, pour ses motos. A l'heure actuelle, les fabricants de cycles se penchent à nouveau sur cette invention ancienne, notamment pour équiper les vélos de ville.

Bicyclette « acatène » France, 1894-1898

Parcours du musée

Découvrez les trois parcours :

ÉVÈNEMENTS ASSOCIÉS

Cycles, Patrimoine industriel et commercial stéphanois 08.06.2024
Atelier enfant 4/6 ans.
Cycles 09.06.2024
EVENEMENT DU TERRITOIRE
Armes, Cycles, Textile 22.06.2024
Parcours tactile
Design, Cycles, Arts décoratifs 28.06.2024
Profitez d’une soirée d’été pour voir un film et découvrir l’exposition temporaire en visite guidée !