Grand-bi à suspensions

Cycles
Angleterre, vers 1874, dépôt du Musée national de la Voiture et du Tourisme de Compiègne.

Dès l'année 1869, les fabricants de vélocipèdes perçoivent l'intérêt d'augmenter le diamètre de la roue avant des machines, augmentant d'autant la distance parcourue en un tour de pédales. L'emploi des rayons métaliques autorise ces innovations. Le bicycle, dit « grand-bi », représente l'aboutissement de cette évolution. Les roues avant de ces machines pouvaient atteindre des diamètres impressionnants, jusqu'à parfois 1,5 mètre. Le déclin de l'industrie du cycle en France à partir de 1870 permit à l'Angleterre de devenir le principal fabricant de bicycles en Europe et d'y apporter de multiples améliorations. 

Grand-bi à suspensions Angleterre, vers 1874 Dépôt du Musée national de la Voiture et du Tourisme de Compiègne

Parcours du musée

Découvrez les trois parcours :

ÉVÈNEMENTS ASSOCIÉS

Armes, Cycles, Textile, Arts décoratifs, Patrimoine industriel et commercial stéphanois 27.02.2017
Dans un site exceptionnel, ce grand musée en cœur de ville, vous emmène à la découverte de trois collections d’envergure nationale et internationale : armes, cycles et rubans.
Cycles 01.03.2017
Avant de gravir les cases qui les mèneront au col de la République, les petits mécanos recherchent dans l'exposition les différentes pièces constituant une bicyclette. qui sera le plus vaillant ?
Armes, Cycles, Textile, Arts décoratifs, Patrimoine industriel et commercial stéphanois 01.03.2017
Dans un site exceptionnel, ce grand musée en cœur de ville, vous emmène à la découverte de trois collections d’envergure nationale et internationale : armes, cycles et rubans.
Armes, Cycles, Textile, Arts décoratifs, Patrimoine industriel et commercial stéphanois 02.03.2017
Dans un site exceptionnel, ce grand musée en cœur de ville, vous emmène à la découverte de trois collections d’envergure nationale et internationale : armes, cycles et rubans.